samedi 23 Aout 2014

La chorale M.E.D.D en exhibition à Yaoundé


Publié le 22 Mar 2012


Pendant deux jours, la chorale M.E.D.D s’est rendu dans la cité capitale pour rehausser une fois de plus son image de marque et asseoir sa suprématie au sein de  la fédération des chorales d’hommes du Cameroun.

Tout avait commencé le samedi 17 Mars 2012 lors du concert  régional organisé par la direction technique de la M.B.B.K dont le but est de promouvoir la parfaite exécution des grands cantates et relever  le niveau des chorales, sous forme de concours de musique religieuse entre les chorales regroupées en Région.
Tête de liste de la Région 1, constituée entre autre des chorales 101 de Yaoundé, MESSE d’Edéa et de Mbalmayo (fœtus de la M.B.B.K), les amis de la chorale d’hommes de Duala-Duala ont une fois de plus démontré que la dénomination « mère des chorale » n’est pas un hasard. Devant un jury constitué du  journaliste retraité Peter ESSOKA, et de l’homme de culture  René ESSO, la chorale M.E.D.D  a mis en exergue son richissime répertoire qui émerveilla le public venu nombreux à l’église E.E.C  de la Briqueterie. Malheureusement, le jury a retiré la chorale M.E.D.D et celle Mbalmayo de la compétition pour leurs expériences. Ainsi au terme d’une compétition âprement discutée, la chorale 101 de Yaoundé remporte   le concours devant celle d’Edea. Le concert s’acheva par l’exécution du grand Alléluia dirigé par le directeur technique national de la M.B.B.K  Raymond Baudelaire KOTTO TOUAH.  

Ensuite, le dimanche 18 Mars 2012, rendez vous était donné au même lieu, mais cette fois si  seulement avec la chorale 101 de yaoundé, pour l’animation du culte dans cette somptueuse paroisse construite, dirigée et supervisée par les élites sawa dans la capitale. Le président Patrick ELLONG a profité de cette occasion lors de son allocution de renforcer les liens d’amitié entre les deux chorales et présenter succinctement la chorale M.E.D.D  au peuple de Dieu présent et au autorités administratives.
Après le culte, toute la chorale était invitée à déjeuner offert par nos confrères  de Yaoundé.

Il à noter les efforts consentis par  les administrateurs de la chorale M.E.D.D pour l’encadrement des choristes lors de cet excursion, notamment avec le transport, l’hébergement et les repas. Dans l’espoir que ce genre d’évasion se perpétuera enfin d’entretenir le corps  pour qu’il continue d’abriter un esprit saint.


Richard  MBOTA
 

Ressources liées